Quels produits vendre sur Internet ?

Savoir avant d’agir.

En voilà un fondement qui se doit d’être appliqué dans tous les domaines. La science avant les actes est une des clés du succès. Nul doute que celui qui agit sans chercher à apprendre en premier lieu risque de ne pas atteindre ses objectifs  et de causer beaucoup de dégâts.

Aucun domaine n’échappe à cette règle :

Un homme qui se met en tête de bâtir une maison sans connaître aucune des règles de la construction prend le risque d’élever un édifice fragile prêt à s’affaisser  à tout moment.

Celui qui prend la route sans n’avoir jamais pris aucune leçon devient un danger  non seulement pour lui même mais aussi  pour les autres.

Les exemples sont nombreux.

Dans tous les domaines de la vie, l’une des clés du succès est donc de savoir avant d’agir, alors qu’au contraire l’une des clés de l’échec est de se fier à son « instinct ».

‘Je me fie à mon instinct’, voilà ce que disent les gens qui font un choix sans trop savoir pourquoi, alors que bien souvent il leur aurait suffit d’oublier les « je pense », « je crois », « il me semble » et de se baser sur du concret.

L’e-commerce n’échappe pas à cette règle.

Ainsi, se fier à son instinct pour  choisir le produit que l’on va vendre  à ses clients, c’est  traverser une route les yeux fermés.

Oubliez votre instinct et basez-vous sur du concret : cherchez à savoir ce que vos clients veulent acheter et vendez leur. Tout simplement.

Etudiez le marché, votre clientèle, ses désirs, ce qu’elle veut acheter et vendez le lui. Partez des désirs et des besoins du marché pour choisir votre produit à vendre (et non pas l’inverse : partir d’un produit puis essayer de lui trouver une clientèle).

Saisir les attentes et les besoins du marché

Pour cela il vous faut donc connaître les besoins et les désirs de vos clients.

Sur internet, cela est d’une facilité déconcertante tant les données qui peuvent être exploitées sont nombreuses.  Prenons le cas de ce blog.

Comment savoir ce que mes lecteurs aiment lire ?

  • En faisant un petit tour sur Google analytics, je peux regarder les articles qui sont le plus consultés sur mon blog et voir si une tendance se dégage. Voyons ça :

Si on ne compte pas la page d’accueil qui est en deuxième position. On se rend compte que les articles les plus lus sont dans l’ordre :

  • Comment trouver un produit qui se vend bien
  • 4 idées de e-commerce qui marchent
  • Le meilleur produit à vendre en ligne
  • Les produits les plus vendus sur e-bay

Tout ces articles sont sur le même thème : la recherche d’un produit à vendre. (tiens, c’est justement le thème de l’article que vous lisez !).

Malgré le fait que ce blog traite de très nombreux sujets : référencement, optimisation du taux de transformation, marketing, ergonomie… les 4 articles les plus lus de tout le blog sont tous sur le thème de la recherche d’un produit à vendre.

Les autres pages les plus vues concernent les modules que j’offre gratuitement.

Je connais donc à présent le thème qui intéresse le plus mes lecteurs (et je sais aussi qu’ils aiment les modules gratuits pour leur site e-commerce !).

  • La première manière de connaître les attentes de ses visiteurs est donc d’observer les données qui sont à sa disposition. Cela peut être les données du Google analytics de votre e-commerce par exemple.
  • La seconde manière et peut être la plus efficace est de simplement le leur demander. Demandez à vos clients les produits qu’ils aimeraient trouver sur votre site. C’ est un moyen facile de connaître leurs attentes et leurs besoins et donc de pouvoir y répondre avec le produit adéquat.

 

C’est un peu la même chose pour les articles de ce blog en affichant en dessous de chacun ce message  :

 

 

Faut-il installer et utiliser PrestaShop 1.7 ?

Prestashop a lancé officiellement la sortie de Prestashop 1.7, lundi 7 novembre. Vous pouvez télécharger le zip sur le lien suivant: https://www.prestashop.com/fr/telechargement

Cette page s’accompagne

  1. d’une petite introduction :
  • Plus de 500 fonctionnalités pour lancer votre boutique et vendre en ligne
  • Déjà traduit dans plus de 25 langues
  • Construisez facilement des thèmes personnalisés avec le Starter Theme
  • Intégration du framework Symfony
  • Des dizaines de modules et thèmes disponibles
  1. De la documentation suivante (en anglais) qui fait une bref présentation  de la nouvelle version : https://www.prestashop.com/1.7/index.php

Prestashop 1.7 apporte de grands changements: un nouveau design, une nouvelle interface, un nouveau thème de base, un nouveau code, une nouvelle organisation des dossiers,  etc etc. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter la documentation suivante (seulement disponible en anglais) : http://build.prestashop.com/ ou l’article suivant (en français) https://www.prestashop.com/blog/fr/prestashop-1-7-disponible-neuf-les-utilisateurs/

Maintenant voici les questions que vous pouvez vous poser….

 

Puis-je migrer Prestashop 1.4, 1.5, 1.6 vers Prestashop 1.7 ?

Non. A ce jour aucun module  permet de migrer votre boutique vers Prestashop 1.7. Par conséquent si vous désirez utiliser la nouvelle version, il faudra rentrer manuellement tous vos produits, toutes vos catégories, tous vos transports…. En clair, vous recommencez depuis le début. Sinon, effectivement vous pourrez jongler avec les bases SQL mais il faut avoir des connaissances avant de vous lancer dans l’aventure.

Les modules achetés ou développés fonctionner ont-ils sur PrestaShop 1.7 ?

Non. En raison des grandes modifications apportées à cette nouvelle version, vos modules ne seront pas compatibles. A ce jour, une grande partie des modules sont en cours d’actualisation. Vous pouvez jeter un œil sur le Addons Prestashop http://addons.prestashop.com/fr/recherche?id_category=2&search_query=.

Attention de bien vérifier que les modules utilisés sur votre boutique, existent aussi pour Prestashop 1.7 (je vous conseille de faire une petite liste)

Mon thème fonctionnera-il sur PrestaShop 1.7 ? 

Non. Votre thème actuel ne fonctionnera pas sur la nouvelle version.  3 possibilités s’offrent à vous

  • acheter un nouveau thème (à ce jour il y a seulement 7 thèmes disponibles)
  • créer un thème sur-mesure
  • utiliser le thème de base de Prestashop
Où puis-je trouver la documentation pour l’utilisation de Prestashop 1.7 ?

Prestashop a sorti sa nouvelle version mais sans la documentation comme vous pouvez avoir pour les autres versions. Elle est en cours de création. Vous pouvez consulter le lien suivant : http://doc.prestashop.com/display/PS17/PrestaShop+1.7+documentation

Prestashop 1.7 va t-il évoluer après sa sortie officielle ?

Oui, celle nouvelle version va évoluer dans le temps. A l’heure d’aujourd’hui, il existe encore de très nombreux bugs à fixer, des modules et des thèmes à mettre jour, une documentation à sortir….

Puis-je utiliser la nouvelle version dès maintenant ? 

Prestashop 1.7 est sortie officiellement, vous pouvez l’utiliser mais je vous conseille d’attendre un moment. Il existe encore de nombreux aspects manquants et vous allez rencontrer de trop nombreux problèmes: bugs du coté back office et front-office, modules manquants….

Prestashop va maintenir les updates sur 1.6  pendant encore au moins 2 ans et cette version est maintenant stable, d’ici là on peut espérer que Prestashop 1.7 soit optimisée et performante.

Néanmoins, n’hésitez pas à la tester.

 

N’hésitez-pas à partager vos avis sur cette question !!!!

 

 

PAYPAL, HIPAY & PAYPLUG – QUELLE SOLUTION DE PAIEMENT CHOISIR

Pour une petite boutique en ligne, mettre en place un contrat de vente à distance (VAD) peut s’avérer difficile en raison des coûts élevés que demande les banques.

Aujourd’hui, il existe d’autres solutions de paiement dont PayPal, HiPay et PayPlug

Ces établissements sont autorisés par l’ACP à exercer en France. Ils ne nécessitent pas de contrat de VAD pour être mis en oeuvre

  1. A) Comparatif des tarifs (transactions effectuées en France) : 
De 0 à 2 500 € De 2 5001 à 10 000 €De 10 001 à 20 000 €De 20 001 à 50 000€De 50 001 à 100 000 €A partir de 100 000,01 €
PayPal3,4 % + 0,25€2,0 % + 0,25€1,8 % + 0,25€1,8 % + 0,25€1,6 % + 0,25€1,4 % + 0,25€
HiPay2,5% + 0,25€1,60% + 0,25€1,60% + 0,25€1,40% + 0,25€0,90% + 0,25€0,90% + 0,25€
PayPlug2,5% + 0,25€1,9% + 0,25€1,2% + 0,25€1,2% + 0,25€1,2% + 0,25€1,2% + 0,25€
  1. B) Les avantages 
PayPalHiPayPayPlug
Module Prestashop GratuitOui Voir le module Oui Voir le moduleOui Voir le module
3D secureOui Voir la doc Oui Voir la docOui voir la doc
Personnalisation de la page de paiementOui Voir la doc Oui Voir la doc  Oui Voir la doc
 Remboursement client Oui (total ou partiel) Voir la doc – Oui (total ou partiel) Voir la doc 
 Fonctionne sur mobile Oui Oui Oui
 Avantage Marchand Voir la doc  Voir la doc Voir la doc 
Ouverture compte gratuiteOuiOuiOui
Paiement internationauxOuiOuiOui
Frais MensuelNonNonNon
ContactOui Voir le contactOui Voir le contactOui Voir le contact 
  1. C) Les documents à fournir pour la validation du compte : 

PayPal : 

Aucun document demandé

PayPlug : 

SARL ou SAS :

Pièce d’identité en cours de validité au nom du gérant.

Justificatif de domicile de moins de 3 mois au nom et à l’adresse personnelle du gérant

RIB au nom de l’entreprise.

KBIS de moins de 3 mois.

Statuts complets (toutes les pages) datés et signés sur lesquels vous aurez écrit à la main « Certifiés conformes à l’original ».

Auto-entrepreneur ou EIRL :

Pièce d’identité en cours de validité au nom du gérant.

Justificatif de domicile de moins de 3 mois à votre nom et adresse

RIB au nom du gérant ou de l’entreprise.

KBIS ou avis de situation Siret de moins de 3 mois

EURL :

Pièce d’identité en cours de validité au nom du gérant.

Justificatif de domicile de moins de 3 mois au nom et à l’adresse personnelle du gérant

RIB au nom de l’entreprise. (le RIB personnel ne sera pas accepté)

KBIS de moins de 3 mois ou avis de situation Siret de moins de 3 mois.

Statuts complets (toutes les pages) datés et signés sur lesquels vous aurez écrit à la main « Certifiés conformes à l’original ».

Artisan :

Pièce d’identité en cours de validité au nom du gérant.

Justificatif de domicile de moins de 3 mois à votre nom et adresse

RIB au nom du gérant ou de l’entreprise.

Extrait d’immatriculation au Répertoire des métiers.

Pour en savoir plus sur les justificatifs cliquez-ici

 

HiPay

Vous êtes un particulier :

Une copie d’une pièce d’identité en cours de validité : carte d’identité ou passeport.

Un relevé d’identité bancaire (RIB)

Une copie d’une facture (eau, gaz, électricité, …) attestant de la domiciliation, les documents devant dater de moins de trois (3) mois.

Vous êtes un professionnel :

Une copie des statuts de la société (incluant la répartition des pouvoirs).

Vos numéros de RC/BCE/RPM, votre numéro de TVA.

Un relevé d’identité bancaire (RIB)

Une copie d’une pièce d’identité du représentant légal.

  1. C) Visuel PayPal :

  1. D) Visuel PayPlug 

  1. E) Visuel HiPay

 

——————————

N’hésitez pas à partager vos expériences ! Cela peut aider d’autres commerçants à faire leur choix.

 

 

BRAINTREE – Une solution de paiement sans VAD

Qu’est-ce que Braintree ? 

Braintree offre une solution complète de paiement pour les e-marchands sur mobile, tablette et bureau. C’est une entreprise américaine qui a été rachetée par PayPal en 2013.

Comment j’ai connu Braintree ? 

Un de mes clients a souscrit un Forfait Intégral Evolution (25€ par mois) chez PayPal. Après avoir installé le module dans le cms Prestashop, je me suis aperçue que les internautes ne pouvaient pas payer sur mobile alors qu’à la base le forfait le permet.

Pourquoi ? Tout simplement parce que le module n’est pas configuré pour. J’ai du modifier les codes pour que les internautes puissent payer sur mobile mais c’est pas top car il faut refaire les manips à chaque mise à jour.

Lors de Prestashop Day, je suis donc allée sur le stand PayPal (j’ai contacté le dev du module pas de réponse, j’ai contacté PayPal pas de réponse, j’ai posté un message sur le forum de PrestaShop, pas de réponse non plus).  J’ai parlé de mon problème aux commerciaux, et m’ont dit qu’il me rappellerait.

A ma grande surprise, j’ai reçu un appel de PayPal, j’ai donc eu la confirmation du technicien que le  Forfait Intégral Evolution (25€ par mois) n’est pas compatible avec le module en mode mobile (merci au dev de ce module de l’indiquer !)

Bref, il m’ a donc parlé de la possibilité d’installer Braintree à la place de PayPal.

Quel paiement pouvez-vous accepter avec Braintree ?

Vous pouvez proposer PayPal et la plupart des cartes de crédit visa, MasterCard, american express,  discover… (attention à part visa et MasterCard, il y aura un supplément à payer si vous désirez les activer.)

Qu’elle est le temps d’ouverture d’un compte Braintree ?

Après l’ouverture de votre compte, des informations supplémentaires vous seront demandées avant la validation totale de celui-ci : Kbis, rib  et pièce d’identité

Il faut donc environ 1 à 3 jours ouvré.

Y at-il des frais d’ouverture de compte ? 

Aucun.

Quelle commission prend Braintree sur chaque transaction ?

C’est là que cette solution est très avantageuse, car aucune commission n’est prise jusqu’à que vous atteignez 50 000€ de transactions.

Que se passe t-il après : Lorsque vous dépassez les 50 000 €, une commission de 1,9% + 0,30 € est prélevé sur chaque transaction.

UPDATE 

La politique de BRAINTREE même si votre chiffre d’affaire ne dépasse pas 50 000, une commission est prise: 1,9% + €0,30 par transaction

Existe t-il module pour Prestashop ? 

Oui. Le module coûte 39,99€ HT soit 47,99€ TTC

Voir le module : http://addons.prestashop.com/fr/8658-braintree.html

Comment se présente la page de paiement ?

Contrairement à d’autre plateforme, vous n’êtes pas redirigé sur la plateforme de paiement, le formulaire apparaît directement sur votre site (une mise en page a été effectué sur les deux exemples)

 

Dans ce cas, faut-il sécuriser les pages via un port HTTPS ? 

Oui et non

Si vous optez simplement pour le paiement de carte de crédit cette partie là est sécurisée via la plateforme de braintree.

Si vous désirez ajouté l’option PayPal, un certificat SSL est obligatoire.

Pour rassurer l’acheteur et doubler la sécurité, je conseille d’acheter un certificat SSL.

Où puis-je souscrire un certificat SSL ? 

Je vous conseille de demander directement à votre hébergeur.

Par exemple : – chez ovh : le certificat coûte 59,99 TTC par an : https://www.ovh.com/fr/ssl/ – chez 1&1 : le certificat coûte entre 11,99 TTC et 35,00 TTC par an : https://www.1and1.fr/certificat-ssl

NOTE : Tous les sites hébergés part PrestaLogik sont garantis avec un certificat SLL inclus !

La configuration du mode SSL est-elle facile dans Prestashop ? 

Oui. Une fois le certificat acheté (prévoir un délai de propagation entre 12h et 24h), il suffit d’aller dans Préférences > Général et activer le SSL.

 

Comment l’argent depuis  Braintree est transféré sur mon compte bancaire ? 

Par virement bancaire

Est-il automatique ? 

Oui

Tous les combien de temps ? 

1 fois par jour en fin de journée

Lorsque le paiement est confirmé, puis-je recevoir une notification de Braintree ? 

Oui, mais pour éviter toute usurpation d’identité une petite manip est nécessaire avant.

Il faut demander à votre hébergeur d’insérer un champs SFP dans la zone DNS de votre nom de domaine avec les informations suivantes : v=spf1 a mx include:spf.braintreegateway.com -all

Pour voir plus d’informations à ce sujet : cliquez-ici

Existe t-il une documentation en français ? 

Non par encore, l’ensemble de la documentation est en anglais.

Pour voir la documentation  : cliquez-ici

Comment puis-je les contacter ? 

Pour voir plus d’informations à ce sujet : cliquez-ici

Pour un contact en français : Guillaume, Caroline – Mail: cguillaume@paypal.com

Mon client a t-il accepté la proposition ? 

Oui. j’ai installé cette solution il y a environ 1 mois et demi. Et tout fonctionne normalement

 

Si vous désirez donner votre opinion, n’hésitez pas.

 

 

Comment fixer vos frais de port

Il vous est certainement arrivé un jour de stopper votre processus d’achat à cause des frais de port trop élevés. Vous n’êtes pas seul dans cette situation, 44% des internautes abandonnent leur panier à cause de cet facteur.

Quelles sont les solutions à disposition du e-commerçant ?

  1. Offrir les frais de port

C’est certainement la solution la plus coûteuse, il faut avoir une très forte marge sur l’ensemble de vos articles pour réussir à assumer une telle politique de livraison.

Mais il permet de supprimer un des obstacles avant la confirmation de la commande par l’internaute.

Si vos marges sont faibles, pensez à mettre un prix psychologique en prenant en charge une partie des frais de port.

Exemple : un client veut acheter un objet à 15€. Il aura plus de chance de confirmer le panier si les frais de ports sont de 3 euros que de 7 euros  (pratiquement la moitié du prix de l’objet)

Plusieurs études montre que les frais de port gratuits sont plus efficaces qu’un code de réduction.

Attention, selon PayPal et Comscore, 72% des internautes affirment que si un site offre les frais de port par intermittence, les internautes préféreront aller sur un site qui les offre tout le temps. N’oubliez pas la concurrence et fidéliser le client n’est pas chose facile.

Si vous optez sur cette solution, n’hésitez pas à le mettre en avant sur votre site.

  1. Frais de port offert à partir d’un seuil 

C’est la solution la plus répondue sur les sites e-commerce. Je vous conseille de fixer un montant d’achat minimum en fonction de votre panier panier.

La gratuité peut aussi porter sur un nombre d’articles : 2 produits achetés, frais de port gratuit

N’hésitez pas à le communiquer  sur vos pages – « Frais de port offert à partir de 50€ d’achat« .

  1. Forfait Fixe

Le montant des frais de port est fixe, peu importe la commande effectuée. Vous montrez ainsi une certaine transparence envers les clients, aucune surprise au moment du paiement.

Il s’agit d’un prix fixe, peu importe la commande effectuée. Ce qui montre une certaine transparence envers les clients qui ne sont pas surpris lors du paiement. Là encore vous pouvez vous en servir comme un argument commercial.

N’hésitez pas à le communiquer  sur vos pages « Frais de port : 4 € par toute commande« .

Afin de ne pas perdre d’argent, il faut fixer le prix qui couvre le coût moyen de vos expéditions. Cette solution fonctionne si vous proposez des produits avec une certaine homogénéité.

Quels sont les critères des clients dans le choix de livraison : 

  • le moins cher : 36,4%
  • le plus rapide : 33,3%
  • le lieu de livraison (au travail, à domicile, en magasin, en point relais) : 17,6 %
  • la disponibilité (un rendez-vous pour la livraison)  : 12,7%

Les frais de port appliqués selon le panier dans la majorité des cas : 

Comment définir à partir de quel montant offrir les frais de port 

Si vous venez d’offrir votre affaire, je vous conseille de faire un tour chez vos concurrents et adapter les prix.

Si vous avez lancé votre affaire :

  1. Calculer le coût moyen de vos frais de port par commande Méthode de calcul : Total coûts en frais de port / Nombre de commandes
  2. Calculer  la marge commerciale moyenne par vente c’est à dire le montant net que vous gagnez en moyenne par commande Méthode de calcul : (Chiffre d’affaires – Coûts) / Nombre de commandes) Les coûts représentent les frais que vous devez supporter pour pouvoir vendre votre produit. Ce sont principalement les frais de dépense en communication comme des annonces Adwords par exemple.

A partir de là vous pouvez définir à partir de quel montant offrir les frais de port (sans oublier de regarder la concurrence)

Montant minimum pour lequel vous serez enclin à offrir les frais de port = Frais de port moyen par commande + Marge commerciale moyenne par commande

 

 

3 erreurs qui peuvent ruiner votre e-commerce

Aujourd’hui de plus en plus d’entreprises décident de se lancer dans l’e-commerce sans pour autant maitriser à 100% les codes du web et du webmarketing. Résultats : de nombreuses erreurs sont commises, pouvant transformer son projet en vrai fiasco.

Voici une liste de 3 erreurs classiques à éviter absolument.

Erreur n°1 : Faire l’impasse sur votre webmarketing

Lors de la réalisation de votre business plan, il est important de consacrer une partie de votre budget au webmarketing.

En effet, avoir un site e-commerce c’est bien mais si personne ne vient le visiter cela ne sert pas à grand chose. Et malheureusement ce n’est pas parce que votre site est en ligne que du jour au lendemain vous aurez de nombreux visiteurs, de nombreux partages et donc de nombreuses ventes…

Se faire connaître prends du temps et la concurrence est rude sur la toile. En dehors des blogs, des réseaux sociaux, du bouche à oreille… il sera peut-être nécessaire de faire des campagnes Adwords, des campagnes Facebook ou de faire appel à une agence ou un freelance spécialisé dans ce domaine qui vous aidera à démarrer et vous donnera des conseils pour améliorer votre référencement.

Erreur n°2 : Obliger vos clients à créer un compte pour commander 

Lors du passage en caisse dans un magasin physique, vous impose t-on de créer un compte client avant de pouvoir effectuer votre paiement ? Non, et si c’était le cas accepteriez de le faire ?

Sur un site de vente en ligne, c’est exactement la même chose. De plus en plus d’internautes ne veulent plus créer de compte lors du processus d’achats. Ils veulent de la rapidité et la simplicité avant tout.

Offrez donc à vos clients une autre alternative : passer sa commande en tant qu’invité tout en précisant qu’ils pourront bénéficier de vos avantages.

N’oubliez pas aussi que les internautes sont là pour acheter, pas pour remplir des formulaires. Ceux-ci doivent être le plus simple possible et rapide à remplir. Les champs requis ne doivent pas comprendre les informations secondaires comme la date de naissance.

Surtout aujourd’hui, il existe d’autres moyens pour capturer les informations de vos utilisateurs : newsletter, mailings, réseaux sociaux, sondage…

Il est très important de laisser le choix à vos clients, ils ne doivent pas se sentir piéger lors de la navigation sur votre site et tout particulièrement lors du processus d’achat.

Erreur n°3 : Ne pas soigner son contenu et ses visuels

La qualité de vos contenus fera toute la différence avec vos concurrents. Il est important de présenter un contenu original et aéré qui donne non seulement envie de lire mais aussi incite au partage. Pour les fiches produits, n’hésitez pas à donner un maximum d’informations de manière clair et concis : le lieu de fabrication, la composition, le mode d’emploi, les couleurs…. N’hésitez pas à regarder vos concurrents afin d’ajouter une valeur ajoutée à votre site.

Il est aussi primordial d’avoir des visuels de qualité avec une très bonne résolution pour inciter les internautes à acheter votre produit. Ne pouvant toucher l’objet, essayer un vêtement, sentir une odeur, l’internaute va se fier à la photo de votre produit pour se faire une idée sur le design, la couleur, la qualité…

N’oubliez pas, lorsque le client va arriver sur votre site, les premiers éléments où va se poser l’œil, ce n’est pas sur le nom du produit ou le prix mais sur les visuels/vidéos.

Attention par contre au poids des images, plus elles seront lourdes, plus le site mettra du temps à se charger.

————————-

Cet article a été réalisé dans le cadre de l’événement « 3 erreurs à éviter lorsqu’on se lance dans l’e-commerce ». Retrouvez tous les autres blogueurs ayant partagés leur point de vue sur le blog d’Olivier CLEMENCE » en cliquant sur le lien suivant.

 

 

error: Site protégé contre les copieurs !!