La migration d’un Prestashop est une étape essentielle à la fois pour mettre en ligne son site, mais également pour le rapatrier vers un ordinateur ou un autre serveur. Il est donc important de réaliser ce genre de manipulations, entre autres pour tester une mise à jour avant de l’effectuer en production.

Prestashop est très malléable pour les migrations, cela se déroule en six étapes très simples, les deux premières devant impérativement être effectuées systématiquement avant de faire quoi que ce soit en production.

Votre hébergeur vous fournira systématiquement les codes d’accès relatifs à une mise en ligne.

1. Sauvegarde de la base de données

Tout comme WordPress, vous pouvez récupérer la base de données sur votre ordinateur en saisissant l’URL locale (en règle générale, 127.0.0.1 fonctionne très bien).

Selon votre ordinateur, vous aurez une page de présentation de votre logiciel (MAMP pour Mac, WAMP pour Windows, XAMPP pour Linux)

Rendons-nous dans PhpMyAdmin, pour récupérer notre base de données.

Cliquez dans le menu sur “Base de données” et cliquez ensuite sur le nom de votre base de données. Ou alors vous pouvez directement cliquer sur son nom dans la barre latérale à gauche de l’interface.

Voici donc le cœur de votre site. Tout ce que vous enregistrez (hors médias) se trouve ici. Cliquez à présent dans le menu sur “Exporter”. Voici deux réglages tout simples qui pourront vous être utiles. Choisissez un export personnalisé.

Vérifiez bien que toutes les tables soient bien sélectionnées ! En-dessous de ce champ, pensez à compresser votre base de données :

Et enfin, tout en bas de la page, cliquez sur “Exécuter”

Votre base de données se télécharge, prête à être réexpédiée où vous le souhaitez.

 

2. Sauvegarde des fichiers

La méthode la plus simple : sur votre ordinateur ils se trouvent dans /htdocs sur MAMP, /www sur WAMP., etc. Nous allons mettre en ligne ces fichiers. Conservez bien vos fichiers sur votre ordinateur ceci dit, il faut toujours multiplier les précautions.

Supposons donc que vous disposez de tous les accès, passons à présent à la migration.

 

3. Envoi des fichiers sur serveur distant

Grâce au logiciel FileZilla (mais il en existe bien d’autres), vous allez pouvoir glisser-déposer vos fichiers.

4. Edition du fichier settings.inc.php

Dans le dossier /config de votre Prestashop, éditez le fichier settings.inc.php pour renseigner les informations de connexion à votre base de données :

Puis enregistrez la modification.

Si vous êtes sur Prestashop 1.7, les données de configuration ont changé et se trouvent désormais dans  /app/config/parameters.yml. Rien ne change particulièrement dans la procédure sinon.

 

5. Import de la base de données

Dans le PhpMyAdmin qu’a mis en place votre hébergeur, vous allez pour finir importer votre base de données. Tout comme dans le menu se trouvait un bouton “Exporter”, vous allez à présent cliquer sur “Importer”

Dans le cadre d’erreur d’import, essayez d’exporter à nouveau votre base de données mais sans la compresser cette fois-ci. Les formats de compression peuvent poser parfois des soucis entre les versions de PhpMyAdmin, MAMP, WAMP, etc.

Votre import est à présent terminé !

Voyons le site à présent, il va falloir corriger l’adresse de la boutique.

 

6. Modification des liens

Rendez-vous directement dans votre base de données à la ligne ps_shop_url, ou via l’administration (plus long à réaliser).

Modifions directement l’adresse :


Rendez-vous à présent sur votre site :

Migration terminée ! Admirez au passage l’intelligence de Prestashop qui ne réalise pas de liens en “dur”, ce qui permet de migrer très facilement des sites

Vous avez du mal à mettre à jour Prestashop, ou à le mettre en ligne ? Demandez-nous depuis notre formulaire de contact !

 

 

error: Site protégé contre les copieurs !!